unfi
Union Nationale de la Facture Instrumentale

Retour à la page précédente

Claire Sécordel

Après des études littéraires et musicologiques, un cursus complet en flûte à bec aux conservatoires de Metz et Strasbourg et quelques années dans l’Éducation Nationale, Claire SÉCORDEL s’engage dans une reconversion professionnelle et devient facteur de flûtes à bec.

A partir de 2013, elle se forme auprès de Bruno Reinhard, avec qui elle collabore désormais régulièrement ; elle crée sa micro-entreprise en 2015 et installe en 2017 son atelier à quelques minutes de Strasbourg.

Son activité est consacrée d’une part à la fabrication de ses propres modèles de flûtes à bec, inspirés d’instruments historiques ; elle propose actuellement deux modèles d’altos baroques (415 et 442 Hz) ainsi qu’une alto en sol de type « Ganassi »(442, 415 et 465 Hz), et enrichit progressivement son catalogue avec de nouveaux instruments. Les flûtes sont réalisées intégralement à la main, de l’ébauche aux finitions, en passant par le tournage, la fabrication  et l’ajustage du bouchon, l’harmonisation… Elle recherche pour ses flûtes des qualités d’homogénéité, d’équilibre et de stabilité, et consacre beaucoup de temps à jouer les flûtes en cours de fabrication pour les préparer au mieux à leur vie future.

D’autre part, elle s’occupe de l’entretien et de la réparation de tous les types de flûtes à bec, notamment de facture industrielle : du simple nettoyage à la consolidation de fente, de nombreuses solutions existent pour redonner souffle et jeunesse à des instruments un peu fatigués !

Enfin, elle partage sa passion pour la flûte à bec par l’enseignement, par des interventions dans les écoles et collectivités territoriales ou encore en se produisant en concert au sein de divers ensembles strasbourgeois. 

Cliquez sur une vignette pour agrandir l'image...