unfi
Union Nationale de la Facture Instrumentale

Retour à la page précédente

Ugo Casalonga

  • CASA-LIUTAIU
  • U Lavu
  • 20220 Pigna
  • Tél. : / (+33) 06 22 96 24 03
  • Email: Contact
  • Site: https://www.casa-liutaiu.com/
  • Atelier :
  • Atelier de lutherie ouvert du lundi  au samedi
    Sur RDV : +33 622 96 24 03

Présentation de l’atelier CASA-LIUTAIU

Quand je commençais ma formation en 1979 auprès d’Alexandre Ruspini, ébéniste à Pigna, je ne me doutais pas que mon avenir serait dans la lutherie, métier qui m’était alors inconnu

En 1977, après la redécouverte de la cetera, cistre traditionnel corse à 8 chœurs doubles, à Merusaglia, une copie était réalisée par un luthier italien. Les premières notes jouées sur cet instrument et la rencontre avec le luthier Michel Buresi, qui passa 6 mois à Pigna pour fabriquer deux instruments pendant l’hiver 82, me donnèrent l’envie de poursuivre ma formation dans ce métier  dans les ateliers Arte di a Musica à Pigna et Formentelli à Pedemonte en Italie, suivis d’un stage chez Temo, barde kurde, à Paris.

L’installation de mon espace de travail dans l’atelier de mon père à Pigna prenait forme. Il me fallut pousser un peu les outils de son établi. Aujourd’hui je suis installé dans mon atelier, que j’ai construit en pisé, à coté de l’auditorium de Pigna.

Mon travail en lutherie fut motivé par la redécouverte de la cetera dans les années 70 et s’est naturellement élargi sur cette famille d’instruments présente en Europe de l’Ouest du XVIe au XVIIIe siècle. Cistres 4 & 6 chœurs, italien, français ou anglais, Pandore, Orpharion, Ceterone…

J’ai poursuivi mon travail de recherches sur les instruments à cordes pincées et frottées de la période médiévale : Citole, Guiterne, Vièle à archet…

Je me suis aussi formé à la facture de clavecin.

Etudier et continuer mes recherches quotidiennes sur les instruments de la famille des cistres et instruments à cordes pincées du Moyen Age, de manière à faire evoluer mon travail est très enrichissant, tout autant que les rencontres avec des musiciens d'horizons musicaux différents.

Ma méthode de fabrication est artisanale et dans la tradition de la lutherie. J’emploie des bois locaux de premier choix : Noce (le noyer), Sorbu (le sorbier), Cipressu (le cyprès), Bussu (le buis), Chjarasgiu (le cerisier), Robinia (robinier), Frassu (frêne),  Peru (le poirier). J’utilise egalement l’Épicéa du Juras, l’Érable du Jura, Palissandre & Ébène…

Les instruments de ma fabrication sont réalisés avec toute l'attention nécessaire à ce métier, afin de satisfaire au mieux le musicien : bois séché naturellement, contrôle de l'hygrométrie, collage réalisé en grande partie à la colle à chaud, vernis à base de gomme laque, ou finition à l’huile de noix et cire d’abeille.

La réalisation d'un instrument de musique pour un musicien nécessite une réflexion en commun afin d'aboutir à un instrument qui corresponde au mieux au désir de la personne, et tout particulièrement lorsqu'il s'agit d'un modèle de création ou très personnalisé.                    

Ugo Casalonga, Pigna 2018.

Cliquez sur une vignette pour agrandir l'image...